Sénatoriales: Nuihau Laurey et Lana Tetuanui en voie d’exclusion du Tahoeraa

Le torchon brûle au sein de la famille orange et l’annonce, lundi matin, par le président du Tahoeraa, Gaston Flosse, d’une exclusion à titre conservatoire des candidats aux sénatoriales, Nuihau Laurey et Lana Tetuanui, fait craindre le pire sur l’unité de la majorité.

 

Moins de vingt-quatre heures après l’intervention télévisée des deux « dissidents » accusés de « créer la division », la sanction est tombée par courrier.

Le chef de file du mouvement avait prévenu, il ne peut que poursuivre dans sa logique. Sans quoi, c’est son autorité et sa crédibilité qui pourraient être sérieusement compromises… Maintenant, Gaston Flosse a beau s’en remettre à la décision du conseil politique réuni jeudi 2 avril, personne n’est dupe: il a de fortes chances d’être suivi.

Pourquoi une telle précipitation ? Tout simplement, pour convaincre les 713 grands électeurs que seuls les sénateurs sortants, Teura Iriti et Vincent Dubois, sont les candidats officiels du parti. Et personne d’autres! C’est donc sans étiquette que le tandem Laurey-Tetuanui devra affronter les urnes, ce qui, dans ce type de consultation, ne pose pas de problèmes majeurs.

Ce qui est sûr, en revanche, c’est que les élus du camp Fritch ne resteront pas les bras croisés. L’exclusion de Nuihau Laurey et de Lana Tetuanui, suivie probablement de celle de leurs suppléants, Michel Buillard et Teapehu Teahe, pourrait être le signal d’une implosion du groupe Tahoeraa à l’assemblée de la Polynésie française, fort à ce jour de 38 représentants sur 57. Combien seront-ils à quitter le navire-amiral ? Au moins quinze élus, dit-on avec assurance. Sinon davantage…

Dés lors, le président Flosse aura beau jeu de pointer du doigt les nouvelles alliances ou du moins, un rapprochement avec l’opposition, que le président du Pays devra obligatoirement opérer s’il veut continuer à gouverner et entreprendre les réformes qui s’imposent.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close