Signature de convention avec « Médiation service » au collège Henri Hiro

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, s’est rendue, vendredi, au collège Henri Hiro de Faa’a dans le cadre de la signature d’une convention relative à la médiation par les pairs, avec le président de l’association « Médiation service », Paul Adams.

La violence en milieu scolaire revêt plusieurs formes et des degrés variables de gravité. Avec la profusion des médias numériques et sociaux, apparaissent depuis quelques années de nouvelles formes de violences que les victimes subissent. Il s’agit de faits qu’elles ne devraient pas endurer au sein d’une école ou d’un établissement, et pour lesquels les personnels de l’enseignement restent parfois démunis. Pour faire face à cette situation, le ministère chargé de l’éducation a souhaité engager des actions de prévention en plaçant les élèves au cœur d’un dispositif visant à promouvoir les conduites pacifiques, avec l’emploi de la médiation comme méthode de résolution des conflits : le programme Médiation par les pairs.

2015-10-16 MEE - PROGRAMME MEDIATION COLLEGE (22)

Ce dispositif expérimental repose sur un partenariat avec l’association Médiation Service qui est intervenue depuis l’année dernière dans ce collège à titre gracieux. Ce dispositif s’opère par la mise en place de formations à destination des personnels enseignants, des agents recrutés dans le cadre du service civique, des élèves scolarisés dans les écoles, collèges, lycées et centres des jeunes adolescents (CJA).

La médiation est une pratique ou une discipline qui vise à définir l’intervention d’un tiers pour faciliter la circulation d’information, éclaircir ou rétablir des relations. Cette fonction consiste à faciliter la communication lorsque celle-ci se trouve dangereusement entravée, notamment à l’occasion d’un conflit mal géré qui risque de nuire à l’ensemble du système. Plus prosaïquement, on parle de « mettre de l’huile dans les rouages de la relation » ou de « lubrifiant relationnel ».

Le collège Henri Hiro est entré cette année en réseau d’éducation prioritaire (REP+), et doit, à ce titre, innover en matière de prise en charge de notre jeunesse, parfois, trop souvent même, difficile à canaliser. La ministre de l’Education est désormais également en charge de la jeunesse et des sports, et cette convention entre totalement dans la dynamique d’accompagnement de notre jeunesse vers l’insertion sociale qu’elle souhaite impulser dans la continuité de son prédécesseur.

Communiqué du Gouvernement.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close