Signature d’un protocole d’accord de fin de conflit au CHPf

Ce matin, à 9h45, le syndicat de salariés O oe to oe rima et la direction du Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPf) représentée par Geneviève Cazès, ont signé un protocole d’accord de fin de conflit.

 

Dans le document paraphé que la Présidence a bien voulu nous adresser, il est fait mention des quinze points de revendication exprimés par les grévistes dont ceux (pt 1,6 et 8) relatifs à la requalification des contrats CDD en CDI accompagnée d’une reconnaissance des métiers techniques hospitaliers qui, rappelons-le, constituait le principal motif de grogne du personnel.

ChpF

Ainsi, conformément au souhait de la confédération de travailleurs, « la direction demande à l’autorité compétente à ce que les concours d’intégration permettant la résorption de l’emploi précaire au sein du CHPf soient mis en place avant la fin de l’année (…) les personnels concernés doivent avoir intégré la fonction publique avant cette date », peut-on lire dans le protocole d’accord.

Dans cette attente, un comité de suivi se réunira tous les quinze jours pour faire le point sur les travaux concernant la rédaction des cadres d’emploi spécifiques aux métiers hospitaliers.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close