Simulation d’un accident d’aéronef, mardi 24 mars à l’aéroport de Tahiti-Faa’a

Un exercice « Plan de Secours Spécialisé Aérodrome » sera organisé mardi 24 mars 2015, par le Haut-Commissariat (Direction de la Défense et de la Protection Civile), en partenariat avec des services de l’Etat et de la Polynésie française.

 

La démarche s’appuie sur le dispositif du plan ORSEC (Organisation de la Réponse de SEcurité Civile), le « PSSA », qui est un plan d’actions, destiné à faire face à un accident d’aéronef, faisant un nombre important de victimes et nécessitant la mise en œuvre des moyens de secours. Sont notamment mobilisés : les services d’incendie et de secours, le Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU), la Gendarmerie Nationale, la Police nationale y compris la police aux frontières (PAF) et les associations agréées de sécurité civile. Seront également impliqués dans l’exercice les compagnies aériennes Air France et Air Tahiti Nui ainsi que de l’exploitant de l’aéroport, ADT.

Le scénario de l’exercice 2015 consistera en une simulation d’un accident d’aéronef, en bout de piste, suite à l’atterrissage forcé.

L’exercice se déroulera sur plusieurs sites distincts :

– Sur le site de l’accident, en bout de piste, côté Punaauia, avec la mobilisation des moyens de recherche et d’évacuation des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie nationale, de la police et du SAMU pour prendre en charge les victimes ;

Sur le site du poste médical avancé, implanté près du service incendie de l’aéroport (zone nord).

Dans les locaux du Service d’Etat de l’aviation civile, où sera activé un poste de commandement de crise dirigé par la Directrice de Cabinet du Haut-Commissaire en sa qualité de directeur des opérations de secours (DOS), en collaboration avec des services de l’Etat et de la Polynésie française.

Cet exercice « PSSA 2015 » a pour objectifs de tester la bonne circulation de l’information, l’efficacité de la coordination des moyens de secours et la mise en place effective, sur le terrain, des moyens médicaux et de la prise en charge des familles des victimes.

L’efficacité du dispositif réside dans la rapidité de mobilisation et de concentration des moyens de secours.

L’action opérationnelle comporte trois domaines principaux :

La recherche, la localisation et l’évacuation des victimes. Dans cette 1ère phase, les sauveteurs pratiquent les gestes de premiers secours et effectuent un premier tri. Les premiers soins sont dispensés par des médecins ou infirmiers. Intervient ensuite le brancardage jusqu’au Poste Médical Avancé (PMA).

Le tri des victimes au Poste Médical Avancé (PMA) est effectué avec mise en place d’une fiche individuelle d’identification et de soins. Il s’agit de procéder à un recueil des identités et d’orienter les victimes vers les zones de soins appropriées. Les victimes sont ensuite préparées en vue de leur évacuation.

L’évacuation depuis le Poste Médical Avancé vers les structures hospitalières d’accueil avec des moyens de transport adaptés.

Au total, près de cent cinquante personnes seront mobilisées au titre des secours, une soixantaine de figurants joueront les rôles des victimes de l’accident et des membres de leurs familles qui seront prises en charge par une cellule d’urgence médico-psychologique.

Programme de l’exercice :

9h30 : Rendez-vous est donné aux journalistes à la cafétéria Newrest, dans le hall public de l’Aéroport de Tahiti-Faa’a

9h45 : Départ en bus sur le site de l’accident

10h00 : Début de l’exercice avec le déploiement des secours

10h30 : Départ pour le Poste médical avancé (PMA)

Point presse sur le site

11h30 : Visite de la cellule d’accueil des familles (bâtiment de l’aéroport)

11h45 : Visite du poste de commandement de crise (locaux du service de l’aviation civile)

Point presse

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close