Slip, fenouil et Adonis : petites histoires brûlantes de la flamme olympique

 

En vélo. A cheval. A dos de chameau. En Concorde. En canoë. Par satellite. Dans l’espace. Elle en a fait du chemin, la flamme olympique, elle qui vient d’atterrir mercredi 1er novembre à Incheon, dans la banlieue de Séoul (Corée du Sud), pour rallier Pyeongchang, théâtre des Jeux Olympiques d’hiver qui se dérouleront dans la station du 9 au 24 février prochain.

Du vu et revu, les images des prêtresses qui l’allument à l’aide des rayons du soleil sur les contreforts d’Olympie, les relayeurs qui portent la torche à bout de bras, et les scénographies de l’allumage final. Certes. Mais derrière la grande histoire se cachent des détails croustillants moins connus du grand public.

Quand le fenouil a failli supplanter la torche olympique

L’idée du relais de la torche olympique est né dans l’esprit de l’universitaire Carl Diem, bras droit du patron des Jeux de Berlin de 1936. Non que cela remonte aux Jeux antiques, mais on trouve trace dans l’histoire grecque de l’époque des relais de torches sur quelques kilomètres entre deux bâtiments.

Qu’à cela ne tienne, Diem échafaude un parcours ralliant Olympie à Berlin, en passant par les Balkans, puis la Hongrie et l’Autriche. Séduit, Hitler demande aux théoriciens du régime de trouver des liens entre les Aryens et les Grecs. Dans le même temps, une réflexion pratique se met en place : avec quoi organiser le relais ? La tige de fenouil, qui brûle très lentement et qui figure en bonne place dans le mythe de Prométhée, l’homme qui a découvert le feu, tiendra longtemps la corde, raconte l’historien Walter Borgers dans son livre Olympic Torch Relays. Avant d’être supplantée par une torche métallique fabriquée par l’aciériste Krupp, plus connu pour sa production d’armes.

Source: Yahoo Actualités

 

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close