« Smartphonegate » aux jeux olympiques d’hiver – Tahitinews

« Smartphonegate » aux jeux olympiques d’hiver

Plaisir d’offrir… mais pas toujours joie de recevoir. Dans une lettre envoyée samedi 10 février, le CIO met fin au « smartphonegate », et s’excuse auprès de l’Iran « pour le malentendu lié à la distribution de téléphones portables ».

Alors que les Jeux olympiques d’hiver viennent tout juste de commencer, l’affaire a bien failli tourner à l’incident diplomatique. Franceinfo vous résume ce qu’il s’est passé.

Comment la polémique a-t-elle commencé ?

Ce « smartphonegate » (affaire des smartphones) démarre mercredi 7 février. Ce jour-là, le CIO annonce qu’il offre à chaque athlète engagé un téléphone ultra moderne conçu par le constructeur sud-coréen Samsung, lui-même sponsor de l’événement. Il s’agit d’une version « olympique » de l’appareil qui propose des applications utiles pour les sportifs présents à Pyeongchang au sujet des transports, des horaires et des lieux des épreuves.

Mais deux délégations n’ont pas droit à ce cadeau : l’Iran et à la Corée du Nord. C’est la conséquence « des sanctions de l’ONU en vigueur », explique à l’AFP une porte-parole du Comité organisateur des Jeux. Ces smartphones, qui se vendent aux alentours d’un million de wons (…)

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close