Soirée littéraire océanienne à la Délégation parisienne

La soirée littéraire océanienne qui se tient chaque année en amont du Salon du Livre de Paris, s’est déroulée, mardi soir, à la Délégation de la Polynésie française.

La déléguée, Caroline Tang et le directeur de la Maison de la Nouvelle-Calédonie, Joël Viratelle, souhaitent renforcer les liens entre les deux établissements qui organiseront désormais chacun à leur tour cet évènement.

« La Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie ont un destin commun », a déclaré la sénatrice Lana Tetuanui en ouverture de la soirée, assurant que « les Calédoniens mais aussi les Wallisiens seront toujours les bienvenus à la Délégation de la Polynésie française à Paris ».

Après avoir remercié Joël Viratelle, Caroline Tang a, quant à elle, émis le souhait que les représentations calédoniennes et polynésiennes aient de nombreux projets en commun.

L’auteur Christophe Sand a ensuite procédé à la coutume, conformément à la tradition calédonienne, afin de remercier de manière symbolique, au nom de toute la délégation calédonienne présente, leurs hôtes polynésiens.

Séances de lecture et débats

Une quarantaine d’invités étaient présent à la soirée, qui s’est déroulée en présence de Christian Robert, président de l’association des éditeurs de Tahiti et des îles, et de Jean-Brice Peirano, directeur de la Maison du livre de Nouvelle-Calédonie. Accueillis dans une ambiance polynésienne, avec remise de fleurs de Tiare Tahiti et prestation de danse très remarquée de la troupe O Tahiti Nui de Tahia Cambet, ils ont écouté et pris part aux séances de lecture et débats proposés par quatre auteurs océaniens : l’académicienne polynésienne Flora Devatine, l’écrivain Paule Laudon, le président de la Maison du livre de la Nouvelle-Calédonie Frédéric Olhen et le directeur de l’institut d’archéologie de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique, Christophe Sand.

Les auteurs océaniens au Salon du livre de Paris

Les discussions, passionnantes et animées, étaient modérées par le journaliste et chroniqueur littéraire, Christian Tortel, auteur du blog Papalagui, littératures éparses et ultrapériphériques, qui a souligné la parité des intervenants, tant en genre qu’en origine.

Le public a ensuite pu échanger en toute convivialité avec les écrivains, autour d’un cocktail polynésien. Tous seront présents du 17 au 20 mars au Salon du Livre de Paris, sur le stand « Océanie » qui regroupe, au sein du village Outre-mer, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et le Vanuatu. La déléguée, Caroline Tang, ira jeudi à leur rencontre. L’évènement littéraire organisé au Palais des Expositions de la Porte de Versailles attire chaque année 200 000 visiteurs.

Communique du gouvernement

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close