Solidarité Vanuatu: un vol ATN décolle samedi matin avec 50 tonnes de marchandises

Cinq jours après le passage du puissant cyclone Pam au Vanuatu, la solidarité polynésienne s’organise et le gouvernement a déployé les moyens logistiques qui s’imposent.

 

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné de deux de ses ministres (Albert Solia et Tearii Alpha) ainsi que du maire de Papeete, Michel Buillard, s’est rendu ce matin au siège de la flottille administrative à Motu-Uta pour constater l’ampleur de la solidarité polynésienne à l’égard de nos voisins.

Il s’est dit « admiratif devant cette réaction spontanée de la population », alors même que nombre de familles polynésiennes sont en proie à des difficultés économiques et sociales.

IMG_5002

Dans cet élan de générosité et de mobilisation, le chef de l’exécutif local n’a pas manqué d’associer les maires des communes, ainsi que plusieurs gros donateurs parmi lesquels la Brasserie de Tahiti, la société Vaimato et des groupes de distribution comme Carrefour.

« Nous en sommes à notre troisième container » a précisé Edouard Fritch, et visiblement ce n’est pas terminé puisque les sacs de vêtements et autres cartons de denrées alimentaires ne cessent d’affluer sur les quais pour être triés et rangés par ordre d’importance. C’est qu’il y a urgence à répondre aux besoins pressants des victimes sur place!

Raison pour laquelle un vol Air Tahiti Nui décollera bien samedi matin (11h) de Tahiti-Faa’a avec, à son bord, une petite délégation dont le président Fritch, ainsi que 50 tonnes de marchandises dont 30 tonnes d’eau qui constitue « l’urgence absolue » a souligné le président. Compte tenu de l’impossibilité de se poser à Port-Vila, c’est à l’aéroport de la Tontouta-Nouméa que l’Airbus déposera sa précieuse cargaison, avant qu’elle ne soit acheminée ensuite par voie maritime au Vanuatu.IMG_4994

Le président de la Polynésie française a souhaité se rendre sur place, en personne, afin de témoigner toute son affection à ce peuple océanien durement éprouvé. Il sera de retour, mardi soir, à Tahiti-Faa’a.

Par ailleurs, un navire partira lundi du port de Papeete pour transporter le reste des dons sur les lieux du drame.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close