Stop à la violence: réunion de tous les acteurs concernés

L’intensité et la récurrence des situations de violence récemment constatées ont amené le ministre de la Jeunesse et des sports, René Temeharo, à réunir vendredi, les partenaires sociaux et les institutions en prise avec le terrain sur ces problématiques pour une réflexion concertée.

Le ministère de la Jeunesse et des sports souhaite une participation de tous afin d’enrayer ces graves faits de société. La finalité de ce projet tient notamment dans l’émergence de solutions efficaces et durables dans un but de cohésion sociale.

La première rencontre organisée ce vendredi a ainsi posé les bases d’un partenariat participatif à mettre en œuvre avec :

  • L’Etat représenté pour l’occasion par la Mission d’Aide et d’Assistance Technique

  • Le ministère du Travail, des solidarités en charge de la formation et des familles

  • les confessions religieuses (Eglise catholique, Eglise protestante ma’ohi, Eglise Adventiste du septième jour, Eglise de la Communauté du Christ, Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours),

  • le socle associatif sportif et de jeunesse représenté par l’Union polynésienne pour la jeunesse (UPJ) et le Comité olympique de Polynésie française (COPF).

  • le Syndicat mixte en charge du Contrat de Ville de l’agglomération de Papeete (Contrat de Ville), pour la formation des habitants issus de quartiers prioritaires

Les premiers retours de ces acteurs de terrain font état d’une nécessaire mutualisation des moyens. Tous adhèrent volontiers à cette initiative du ministère de la Jeunesse et des sports.

Le ministre René Temeharo, prônant le rassemblement, a indiqué : « Aujourd’hui, c’est dans l’action que se trouve le salut de la Jeunesse polynésienne et cette action n’est pas le fait d’un seul ministère. La cohésion de la population passe par la cohésion des instances politiques, religieuses et associatives qui agissent sur le terrain. Cette première rencontre amorce les bases d’une réponse collective de grande envergure. A l’instar du gouvernement, mon ministère s’attache à rassembler autour d’une même cause juste : celle de la cohésion sociale par l’animation, l’éducation, la formation et l’insertion sociale et professionnelle ».

Une restitution du travail de chacun est prévue dans quinze jours pour un état des lieux général. Par la suite, chacun exposera ses actions et son implication en faveur de la jeunesse polynésienne. Enfin, des séminaires permettront l’émergence d’une organisation rénovée des dispositifs existants, voire l’apparition de nouvelles mesures, le tout avec pour objectif une grande contribution à la cohésion sociale.

Communiqué du Gouvernement.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close