Super Aïto de Judo : Manu Ura incontournable et explosif

Le super Aïto de judo s’est déroulé samedi 28 mai au gymnase de la Fautaua à Pirae. Compte-rendu…

 

Cette compétition, la dernière de l’année 2015-2016, réunissait les quatre meilleurs combattants de la saison dans chaque catégorie, et, puisqu’il s’agit de l’élite du judo polynésien, ne récompensait que les premiers. Quelques semaines après s’être imposé par équipe, Manu Ura persiste et signe.

Chez les séniors, la domination est sans appel. Les six représentants de Paea ont remporté cinq médailles d’or et une d’argent puisque deux combattants de Manu Ura se sont retrouvés face à face en finale : un carton plein, et sans demi-mesure, car toutes les victoires ont été obtenues par Ippon, l’avantage maximal qui met fin au combat. C’est l’équivalent du KO en boxe. Médaille d’or donc pour Corentin Legoff, un habitué de la plus haute marche du podium depuis de nombreuses années, Titouan Andres et Hugo Larrat, qui sont encore cadets mais qui s’imposent encore une fois chez les séniors face à des judokas aguerris. Médaille d’or pour Matéo Narras et Jeremy Piccard qui reste le souverain indétrônable de sa catégorie. Enfin, seconde place pour Etienne Fleuré, après une magnifique finale face à son camarade de club.

Judo 2Chez les plus jeunes, en cadets, Manu Ura n’a engagé que quatre combattants, deux étant malheureusement blessés. Là encore, Titouan, et Hugo qui est invaincu en Polynésie depuis deux ans maintenant, décrochent l’or. Or également pour Rairama Holozet, minime en pleine ascension, qui avait remporté, après d’âpres et nombreux combats, la coupe d’île de France en avril dernier en métropole, le premier Polynésien à réaliser cette performance. Et enfin bravo à Ewan Boivin qui a du s’incliner en finale face à un solide adversaire, et termine second de sa catégorie.

Signalons également les belles performances des U14, qui ont combattu plus tôt dans l’après-midi, pour le Challenge Mc Donald’s, sponsor de la journée, et qui ont rapporté deux médailles d’or, pour Rairama Holozet et Manuarii Lafille, ainsi que deux médailles d’argent, pour Benjamin Desfours et Théo Fournier.

Une fin de saison en beauté donc pour la structure de Paea, championne de Polynésie par équipe il y a quelques semaines. Félicitations à tous les compétiteurs et aux organisateurs de ce bel événement. Et surtout un coup de chapeau au professeur de la section Judo de l’AS Manu Ura, Frédéric Garcia, ancien international qui, de manière exceptionnelle, prend en charge depuis plusieurs années de jeunes enfants et adolescents, pour les amener au plus haut niveau du judo polynésien, jusqu’à briller sur les tatamis métropolitains et internationaux.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close