Sylvana Estall a le soutien du Conseil des femmes

Dans un communiqué, le Conseil des femmes exprime sa « colère » après l’agression dont a été victime la conseillère municipale de Bora Bora, Sylvana Estall, le 27 mai dernier.

Sous la plume de sa présidente, le Conseil des femmes qualifie « d’inqualifiables et d’inacceptables » ces actes de violence et félicite au passage un autre élu, Fabrice Jordan, qui a porté secours à la victime.

A l’encontre de l’agresseur, le Conseil formule également« le souhait que les autorités judiciaires mèneront les investigations qui s’imposent lesquelles conduiront l’auteur de ces actes à répondre de ses actes devant la justice ».

En conclusion, l’organisme réitère son voeu de voir rétabli un ministère dédié à la condition féminine au sein du gouvernement.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close