Tahiti Tourisme joue la transparence sur ses actions

Voici une sélection des principales actions menées depuis le début de l’année par Tahiti Tourisme et ses représentations aux quatre coins de l’Europe. Preuve que la promotion est une affaire de longue haleine…

 

Destination Grand Bleu

L’équipe de Tahiti Tourisme disposait d’un stand à l’occasion du 17 ème salon international de la Plongée sous-marine.

Du 9 au 12 janvier 2015, Porte de Versailles – Paris, le groupement et pas moins de quatorze partenaires ont promu la destination dans ce secteur prisé qu’est la découverte du Grand Bleu.

Malgré le contexte tragique des attentats terroristes aux mêmes dates, ce rendez-vous fut encore un succès avec près de 45 000 visiteurs comptabilisés sur place.

Pour la 1ère fois, un Tour Opérateur Tiarespirit était présent sur l’espace de Tahiti et Ses Iles, en renfort, facilitant ainsi la commercialisation des produits de l’ensemble des professionnels y participant. A ce titre, plus de 80 demandes de devis ont été réalisées.

Cible espagnol

La 35 ème édition du salon international du tourisme s’est déroulée à Madrid du 28 janvier au 1er février 2015.

Ce fut  l’occasion pour Tahiti Tourisme et ses six partenaires  de promouvoir la destination  auprès de visiteurs de plus en plus nombreux (225 000).

Une newsletter exclusive a été envoyée  à 1520 professionnels. Par ailleurs la prestation de danse de Yunick Vaimatapako a obtenu un grand succès attirant des personnalités telles que Jérôme Bonnafont, Ambassadeur de France en Espagne.

Le prestige de Tempus

A la suite du voyage de presse organisé en septembre 2014 par Tahiti Tourisme  en partenariat avec Air Tahiti Nui, ainsi que des hôtels situés sur Bora bora, Tahiti et Moorea, le prestigieux magazine Tempus a consacré cinq pages sur Tahiti et ses Iles, représentant une valeur estimée à 160 000 euros, soit près de 19 millions de Fcfp.

Ce magazine est distribué en 16 000 exemplaires au Royaume Uni, en Russie et au Moyen Orient à destination d’une cible de  clientèle « high end » plutôt masculine.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close