TCK Green Building: l’entreprise chinoise ne remplacera pas les constructeurs locaux

Le Président de la Polynésie française, Gaston FLOSSE, accompagné des membres du gouvernement, a accueilli à la présidence ce lundi matin, la délégation chinoise du groupe TCK Green Building arrivée samedi matin.

Cette société est spécialisée dans la fabrication de matériaux de construction dit écofriendly, et recyclables. Lors de la visite du Président Gaston FLOSSE en Chine cette société de Hainan également présente à Shanghai et à Taiwan, s’était proposée d’effectuer une mission de prospection afin d’étudier les besoins de la Polynésie française, notamment en termes de logement social.

C’est ainsi que le Ministre du Logement, Marcel TUIHANI, leur a présenté ce matin l’Office Polynésien de l’Habitat (OPH) qui a pour vocation d’intervenir dans la réalisation, la construction, la réhabilitation, l’achat, la vente, la location d’habitats comportant des logements collectifs, individuels ou des parcelles viabilisées. Aujourd’hui, l’OPH gère 2800 logements répartis en 88 lotissements. L’établissement constate que la demande est constante et va croissante de la part de familles toujours plus nombreuses en situation précaire. L’OPH propose plusieurs types de soutiens dans le cadre du logement social: la location simple, la location-vente, l’accession à la propriété, ou encore des aides règlementées.

La délégation de TCK Green building est intervenue pour présenter au Président et à son gouvernement les différents projets réalisés ainsi que les matériaux employés fabriqués par TCK. Cette société labellisée met l’accent sur l’utilisation de  matériaux écologiques. Sa façon de procéder respecte scrupuleusement la certification internationale L.E.E.D (Leadership in Energy and Environmental Design), laquelle englobe un système de construction, de design et d’opérations de maintenance, répondant à un véritable souci de protection de l’environnement. Depuis sa création en 1998, la certification L.E.E.D comptabilise pas moins de 7000 projets aux Etats-Unis. Elle est aussi utilisée dans plus de 30 pays du monde.

Pour le gouvernement, il n’est pas question que TCK vienne se substituer aux constructeurs locaux dans le secteur du logement social. Il a été rappelé pendant la présentation qu’il s’agirait uniquement de faire venir de Chine ces matériaux dits « eco-friendly », dont le rapport qualité prix semble plus intéressant que les matériaux importés actuellement, et que la réalisation des logements sociaux serait toujours effectuée par la main d’œuvre et les entreprises locales. Ceci est un point non-négociable pour le Président du Pays.

2014-03-03- PR RENCONTRE DELEGATION   TCK Green buildings (36)

Source: présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close