Tea Frogier reçoit le nouveau directeur de l’Ifremer

 La ministre du Travail et du dialogue social, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la recherche et de la condition féminine, Tea Frogier, a rencontré, vendredi, le nouveau directeur du Centre polynésien de l’institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), Benoît Beliaess.

Adapté à tout type de recherche en milieu marin tropical, le centre polynésien de l’Ifremer qui a établi un partenariat avec l’Université de la Polynésie française, l’Institut de Recherche pour le Développement, l’Institut Louis Malardé et le Criobe, travaille par ailleurs en étroite collaboration avec les services du Pays.

Intervenant en appui au développement durable des filières locales, son champ d’intervention s’étend principalement à la perliculture, la crevetticulture, l’aquaculture lagonaire, l’environnement et la biodiversité marine ainsi qu’aux énergies marines renouvelables.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close