Tempête dans un verre d’eau

Dans un communiqué, le gouvernement fait un point sur l’éducation à la vie et à la sexualité à l’école en Polynésie française.

La loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, promulguée le 3 août et portée par la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, ne contient pas de mesures concernant des classes d’éducation à la sexualité.

L’article 10 rend seulement obligatoire la « sensibilisation des personnels enseignants aux violences sexistes et sexuelles et à la formation au respect du non-consentement ».

En conséquence et suite aux publications sur les réseaux sociaux et aux interpellations qu’a reçues le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, la ministre en charge de l’Éducation indique, par ce communiqué, que les programmes d’éducation à la sexualité en Polynésie française restent inchangés.

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close