Territoriales: des promesses, toujours des promesses…

La campagne officielle pour les élections territoriales n’est pas encore officiellement ouverte que fusent déjà les promesses. Reste à savoir si elles sont tenables !…

Invité samedi soir sur le plateau de TNTV, le président du Tavini huiraatira, Oscar Temaru a assuré vouloir respecter la parité, « c’est la loi » a t-il dit, et que contrairement à ses adversaires, il n’y avait « pas de tractations » au sein du mouvement indépendantiste puisque naturellement, « des têtes s’imposent ». Lesquelles, il est encore trop tôt pour le dire…Seule certitude: le parti bleu étoilé se recentre. Il est bien la « grande pirogue », autrement dit, ne parlez surtout plus d’UPLD.

Le leader indépendantiste dit pouvoir se reposer sur un programme, dont nous n’aurons pas la teneur. Mais « si nous gagnons, le reo-maohi sera une des langues officielles de notre Pays » a t-il promis. Mais sa gourmandise institutionnelle ne s’arrête pas là. En effet, il ne voit pas pourquoi le gouvernement polynésien ne pourrait pas étendre ses compétences, par exemple, dans le domaine des affaires étrangères ou de la justice. Précisons que si le Pays a déjà son mot à dire dans les « affaires internationales », en revanche, pour ce qui est de la justice, cela reste un des pouvoirs régaliens.

Il faut dire que depuis que la Polynésie française est réinscrite à l’ONU sur la liste des pays à décoloniser, et qu’elle fait désormais partie, à part entière, des pays membres du Forum du Pacifique, Oscar Temaru veut toujours croire que rien ne lui sera refusé. Gageons qu’il nous explique un jour ce qu’il attend de cette reconnaissance officielle de la langue polynésienne…?

Certainement pas des créations d’emploi supplémentaires, des constructions de logements sociaux ou une amélioration de la réussite scolaire.

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Territoriales: des promesses, toujours des promesses…

    • 22 janvier 2018 à 13 h 46 min
      Permalink

      Ndlr: C’est votre point de vue que naturellement, nous ne partageons pas!! Merci quand même de nous lire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close