Territoriales: E Reo Manahune veut une enquête bis de l’APF sur le Nucléaire

Au tour du mouvement E Reo Manahune, liste conduite par Tauhiti Nena, de se positionner sur tous les sujets de préoccupation soulevés par l’association 193.

Dans la réponse à la lettre ouverte adressée aux candidats pour les Territoriales, Tauhiti Nena ne s’exprime pas clairement sur ce qu’il pense du référendum, de la loi Morin ou encore du remboursement à la Caisse de prévoyance sociale (CPS) des dépenses pour les maladies radio-induites.

En revanche, après un petit rappel historique, E Reo Manahune, auquel se sont joints l’écologiste Jacky Bryant et l’homme d’affaires Quito Braun-Ortega, milite pour la création en urgence par l’assemblée de la Polynésie française d’une nouvelle commission d’enquête dont la mission sera « d’évaluer les travaux, réalisation, avancées, refus, retard…dans la mise en place des recommandations de la Commission d’enquête de 2005 », celle instituée sous le Taui à l’époque d’Oscar Temaru. Et d’ajouter: « La démarche éprouvée selon la typologie clairement définie lors de la première enquête sera appliquée, avec la même rigueur d’écoute de la société politique, civile, économique et religieuse ».

Quant à prétendre que ces travaux « constitueront une démarche autant pragmatique que constructive entre l’Etat et le Pays », on a du mal à comprendre tant le sujet tourne en boucle depuis plus de vingt ans.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close