Territoriales: participation (28,21% à midi) encore décevante au second tour

C’est parti pour les opérations de vote visant à déterminer les forces politiques en présence à l’assemblée de la Polynésie française pour les cinq prochaines années.

Quelques heures seulement après l’ouverture du scrutin (8h) pour ce second tour des Territoriales, il y avait toujours autant de ferveur aux abords des bureaux de vote dans les communes de Mahina (2ème section), Arue, Pirae et Papeete (1ère section).

A l’extérieur seulement… car l’isoloir a une fois de plus été boudé par les électeurs polynésiens. C’est le premier constat qu’il convient de tirer au terme de cette matinée électorale. En effet, selon les premiers chiffres communiqués par le haut-commissariat, 28,21% des électeurs inscrits avaient fait le déplacement à midi contre 35,37% en 2013 et 39,34% en 2008.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir déployé d’importants moyens logistiques ! A en juger par le nombre de drapeaux agités par les sympathisants, à pied en voiture ou en deux roues, le parti orange occupe sans conteste la première place. Une détermination, pour ne pas dire une démonstration de force, qui ne s’est malheureusement pas avérée payante à l’issue du premier tour…

Mais qu’à cela ne tienne, les partisans du « vieux lion » et ses soutiens comme l’ex-shérif de la Pointe Vénus Emile Vernaudon et ce, malgré son inéligibilité, ont répondu présents dans l’espoir d’inverser la tendance électorale. C’est à Pirae – son ancien fief dont il a été le tavana – que Gaston Flosse a été vu en matinée pour saluer les électeurs.

Du côté de Arue, le maire Philippe Schyle et son équipe, ainsi que l’ancien sénateur Richard Tuiheiava (Tavini), constituaient le comité d’accueil dans la cour de l’école Ahutoru.

A 10h, le taux de participation atteignait 16,80%, soit 2 points de mieux qu’au premier tour. Mais encore 3 points de moins par rapport au second tour des élections de 2013.

A Mamao enfin, le coeur du scrutin pour la ville de Papeete, la mobilisation n’a pas faibli entre les deux tours, le tout dans une ambiance toujours bon enfant.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close