The Voice 7 : On a pris un sacré coup de vieux face à Raffi Arto, le prodige de 16 ans

Pour cette troisième soirée d’auditions à l’aveugle, un talent a particulièrement interpellé les coachs et le public. Il s’agit de Raffi Arto, qui a livré une prestation incroyable du haut de ses 16 ans. Et nous, on est partis se cacher.

The Voice réserve parfois de belles surprises. La preuve, ce soir encore les auditions à l’aveugle ont révélé des talents hors du commun et des voix surprenantes. Comme d’habitude, vous étiez dans les starting-blocks, prêts à dégainer votre Smartphone pour tweeter et faire des gifs pendant toute la soirée !

Un petit prodige
Parmi les treize talents qui se sont présentés sur scène, Raffi Arto a bluffé tout le monde. À 16 ans, il n’écoute ni Justin Biber ni Rihanna. Son truc à lui, c’est le rock des années 50 et Elvis Presley. Avec sa gueule d’ange et sa mèche impeccable, il avait tout pour faire craquer les coachs. Mais cela serait-il suffisant ? À la fin de son portrait, on était un peu dubitatif. Mais c’était sans compter sur le choix de sa chanson : Proud Mary de Tina Turner version Creedence Clearwater Revival. Il fallait oser s’attaquer à ce titre et il l’a fait avec une aisance déconcertante. Bingo, les trois coachs masculins se sont retournés.

Comme si cela ne suffisait pas de savoir chanter, Raffi Arto s’est accompagné au piano pendant toute sa prestation. Quitte à écraser la concurrence, autant ne pas faire les choses à moitié, non ? Et là encore, on est resté bouche bée. Le jeune homme se promenait littéralement sur les touches et maîtrisait l’instrument comme personne. Le tout, avec le sourire aux lèvres et un petit dandinement au rythme de la musique, comme si tout cela était très facile.

Sur Twitter, vous avez été estomaqués d’apprendre que le candidat avec seulement 16 ans. Le registre, la puissance vocale, la virtuosité au piano, la maturité artistique… Rien ne laissait présager qu’il était si jeune en écoutant seulement sa voix. Respect. Mais au passage, on a quand même pris un petit coup de vieux. On s’est rappelé que nous, à 16 ans, bah on ne faisait pas grand-chose. Et on ne se produisait certainement pas devant des millions de personnes sur TF1.

Source Yahoo.fr

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close