A Tia I Mua : garder les arbres de Noël et lutter contre le travail au noir

La CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) demande aux entreprises de ne pas organiser de fête de Noël cette année en expliquant qu’il y avait eu des redressements de la CPS (Caisse de prévoyance sociale) sur les avantages en nature. Le syndicat A Tia I Mua estime, pour sa part, qu’il faudrait plutôt lutter contre le travail au noir.

« Dans un communiqué daté du 5 octobre 2012, la CGPME enjoint les entreprises à ne pas organiser de fête de fin d’année et notamment d’arbres de Noël pour les enfants. Elle explique ce mot d’ordre par des redressements de la CPS sur les soit disant avantages en nature que cela représente », indique le syndicat A Tia I Mua dans un communiqué transmis lundi matin aux médias.

Et le syndicat ajoute: « Pourtant suite au constat des partenaires sociaux sur les imperfections des textes sur les avantages en nature, un travail a été fait pour clarifier les choses et un projet de texte est en cours. Dans ce projet de texte, les cadeaux de Noël des enfants sont exonérés dans une certaine limite bien sûr ».

Pour A Tia I Mua, il ne faut pas donc pas toucher aux arbres de Noël mais, en revanche, insiste le syndicat, la CPS serait bien inspirée de davantage contrôler le travail au noir dans les entreprises polynésiennes: « La CPS doit faire des contrôles oui! Mais nous préférerions que ces contrôles portent sur le travail au noir et sur les sous-déclarations volontaires des salariés que les organisations syndicales dénoncent régulièrement quand elles en prennent connaissance. Ce sont ces infractions qui plombent nos comptes sociaux et pas des jouets pour les enfants ».

Au sujet du travail clandestin, le syndicat précise: « Les donneurs d’ordre sont parfois coupables quand manifestement ils mettent une telle pression sur leurs sous-traitants que ceux-ci ne peuvent plus suivre en respectant la loi. Il convient de les amener aussi devant les tribunaux ».

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close