Tout faire pour sauvegarder l’otarie de Raivavae

Un bébé otarie a été recueilli par la population et le dispensaire de l’île de Raivavae samedi dernier. Une chaîne de solidarité a été mise en place pour organiser la sauvegarde de cet animal sauvage.

L’otarie étant un mammifère marin protégé par le code de l’environnement, la Direction de l’environnement (DIREN) a organisé son rapatriement sur Tahiti afin de lui prodiguer les soins nécessaires. Le service a confié le suivi vétérinaire à une équipe de professionnels de Tahiti.

La jeune otarie n’est pas encore sevrée et se nourrit uniquement de lait. Le bilan de santé sera effectué dans la journée et apportera plus d’informations sur l’animal recueilli.

Pour le bien-être de cet animal et dans le but de préserver ses instincts naturels, il est nécessaire d’éviter autant que possible le contact avec l’homme. Toute personne recueillant un animal sauvage protégé est priée de contacter la Direction de l’environnement dès que possible.

Le Ministère en charge de l’environnement et la Direction de l’environnement tiennent à remercier toutes les personnes ayant participé à ce sauvetage, notamment la gendarmerie, l’équipe du dispensaire et la population de Raivavae, la compagnie aérienne ayant transporté l’animal, l’association Mata Tohora et l’équipe vétérinaire de Tahiti.

 Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close