Traitement chaotique des passagers du vol VT 3801 à destination de Huahine

Dans un communiqué, la compagnie Air Tahiti revient sur les conditions, pour le moins « chaotiques », dans lesquelles le vol VT 3801 du vendredi 26 octobre à destination de Huahine, a été opéré.

D’emblée, le transporteurs domestique « tient à présenter ses plus sincères excuses aux passagers (…) ainsi qu’à leurs familles, pour les désagréments rencontrés ».

« En cette période de forte affluence, avec les départs en vacances scolaires et Hawaiki nui, ce vol, qui était initialement prévu à 18h, a été retardé une première fois avec un décollage à 20h20. Un nouveau retard a décalé le départ du vol à 21h35 », explique tout d’abord Air Tahiti.

« Pendant cette attente, des boissons et des casse-croûtes ont été offerts à l’ensemble des passagers et un repas végétarien a été fourni à un passager qui en avait fait la demande », précise le communiqué. Ce qui ne serait pas tout à fait exact…, certains passagers interrogés par des journalistes sur place ayant fait part de leur sentiment d’avoir été abandonnés et de n’avoir eu qu’une seule bouteille d’eau pour 28 personnes.

Mais à l’évidence, les usagers en partance n’étaient pas arrivés au bout de leur peine! En effet, « à 22h, le vol ne pouvant toujours pas opérer, les passagers ont été informés d’un report au lendemain et ont été pris en charge par Air Tahiti, dans les hôtels Intercontinental et Méridien, pour ceux qui ne disposaient pas d’un logement à Tahiti », poursuit le communiqué. Soit quatre heures plus tard que l’heure de départ initialement prévue.

« Un certain temps a été nécessaire pour que les agents de sureté rendent les salles d’embarquement/débarquement accessibles et que chacun puisse récupérer ses bagages. Tout au long de cette attente, les personnels de la compagnie ont fait le maximum afin de rassurer les passagers et de leur fournir une assistance », peut-on lire encore dans les explications fournies par la compagnie. Pas un mot en revanche sur l’arrivée de forces de l’ordre pour ramener un peu de calme dans l’enceinte de l’aéroport.

En conclusion: les passagers ont pu rejoindre Huahine ce jour samedi 27 octobre à 11h50.

Air Tahiti leur renouvelle toutes ses excuses ainsi qu’à leurs familles. Mais à n’en pas douter, la compagnie a perdu beaucoup de sa crédibilité au moment même où un concurrent pointe son nez.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close