Transfert de nacres dans le lagon de Takume « sans autorisation »

La presse s’est faite l’écho, lundi, d’un mouvement de mécontentement suite à un transfert de deux mille nacres effectué depuis le lagon de Raroia vers celui de Takume.

Le ministère de l’Economie bleue souhaite réagir en rappelant que tout transfert interinsulaire d’huître perlière de l’espèce Pinctada margaritifera doit obligatoirement être autorisé par la Direction des ressources marines et minières (DRMM), après avis des maires des communes de départ et de destination.

Pour ce transfert dans le lagon de Takume, aucune demande d’autorisation n’a été transmise à la DRMM.

Suite à une information des perliculteurs transmise ce lundi, la DRMM a immédiatement pris contact avec les responsables des îles concernées. La décision commune de prélever des nacres pour rapidement effectuer des analyses à Papeete a été prise. Une enquête administrative sera par ailleurs menée à l’issue de laquelle le ministère prendra toutes les mesures qui s’imposent.

Le ministre de l’Economie bleue, Teva Rohfritsch, souhaite rappeler les perliculteurs à leurs responsabilités et insister sur le fait que la préservation et le respect de l’environnement est l’affaire de tous.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close