Transition digitale: les modalités d’applications définies par arrêté – Tahitinews

Transition digitale: les modalités d’applications définies par arrêté

Le conseil des ministres a défini, par arrêté, les modalités d’application du dispositif d’aide au digital (DAD).

Le 14 décembre dernier, l’Assemblée de la Polynésie française a validé la création du dispositif d’aide au digital (DAD), dans le but d’accompagner les startups, d’encourager le développement de contenus et d’accompagner les entreprises polynésiennes dans leur transition digitale. Ce dernier viendra en soutien aux quatre catégories de projets numériques suivants :

  1. La catégorie « Amorçage aux startups numériques », pour les startups ayant une existence légale et dont le projet d’entreprise s’appuie sur le développement d’un produit ou d’un service numérique à forte valeur ajoutée.

Le montant de l’aide ne peut être supérieur à 2 500 000 Fcfp, ni excéder 70% du montant total des dépenses réalisées en Polynésie française.

  1. La catégorie « Développement d’une startup numérique», pour les startups installées dans l’écosystème numérique polynésien depuis au moins 2 ans, disposant d’une capacité productive via une solution numérique et qui ont besoin de conquérir des marchés en France ou à l’international.

Le montant de l’aide ne peut être supérieur à 7 000 000 Fcfp, ni excéder 70% du montant total des dépenses réalisées en Polynésie française.

  1. La catégorie « Création numérique», pour les porteurs de projets qui conçoivent ou font développer des solutions numériques agrégeant, produisant et fournissant des contenus, des jeux et des solutions de gamification à l’exception de contenus communautaires, la capture d’image et de son.

Le montant de l’aide ne peut être supérieur à 500 000 Fcfp, ni excéder 50% du montant total des dépenses réalisées en Polynésie française

  1. La catégorie « Transformation digitale», pour les entités justifiant de 3 années d’existence et souhaitant intégrer des technologies digitales dans les activités et les processus de l’entreprise, afin de procéder à la transformation digitale de leur structure et accroitre les performances économiques de l’entreprise.

Le montant de l’aide ne peut être supérieur à 6 000 000 Fcfp, ni excéder 50% du montant total des dépenses réalisées en Polynésie française.

Une commission consultative composée de 8 membres, sera chargée de donner un avis sur les demandes d’aide au digital, et se réunira 2 fois par an. La gestion de ce dispositif d’aide au digital, sera assurée par la direction générale de l’économie numérique (DGEN). Le dossier de candidature est à retirer directement à la DGEN ou à télécharger sur son site Internet : www.service-public.pf/dgen

Ajout au communiqué du CM

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close