Treize couturières api grâce au Contrat de ville à Pirae

Couronnées et habillées de robes qu’elles ont confectionnées elles-mêmes, les treize stagiaires assidues de la première session de formation « couture » mise en place en décembre dernier par la commune de Pirae, avec le concours du Contrat de ville, ont reçu leur attestation de réussite.

Les représentants de la mairie étaient présents hier pour saluer le travail et les efforts fournis au cours de cette formation, tant par les stagiaires sélectionnées que par les formateurs de l’organisme AFOMETH, animateur de cette première session.

La joie et la bonne humeur palpables sur les visages témoignaient de la bonne ambiance et de l’entraide entre les stagiaires, grâce notamment à l’implication des formateurs. Riches de cette expérience et des nouvelles compétences acquises, aujourd’hui, les stagiaires sont des femmes épanouies et remobilisées pour prendre leur avenir en main avec des projets d’insertion. Certaines ayant pour objectifs d’ouvrir leur atelier de couture, et/ou de poursuivre une formation de perfectionnement. Elles ont par ailleurs exprimé leur reconnaissance auprès de leurs formateurs, de la commune et du contrat de ville pour le contenu pédagogique de la formation.

L’objectif de cette formation était de pouvoir donner les moyens aux femmes motivées des quartiers et à la recherche d’un emploi, de créer elle-même une source de revenu pour le foyer par la création et la vente de leurs produits finis. Les stagiaires ont bénéficié d’un enseignement théorique dispensé par Michel Assenmacher, sur les techniques de gestion et de ventes, puis d’une partie purement technique en termes de couture. Grâce à leur formatrice en couture, Christelle Millot, chacune des élèves a pu confectionner à minima une robe et une chemise ; du patron jusqu’à l’assemblage.

L’accompagnement du bureau communal de l’insertion de Pirae prévoit par ailleurs le suivi des stagiaires lors d’une formation de « perfectionnement en couture » pour aller plus loin dans leur apprentissage, ainsi qu’un suivi avec l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique) pour celles qui souhaiteraient se lancer dans la vente de leurs créations.

La prochaine étape pour ces jeunes stagiaires consistera à participer à la création de modèles qui serviront au défilé et à l’exposition-vente, lors de la journée de la femme qui aura lieu le mardi 8 mars 2016 dans les jardins de l’hôtel de ville de Pirae.

Le coût total de cette formation pour quatorze stagiaires est de 1 660 000 F CFP, financé à part égale par la commune et le Contrat de ville.

Communiqué de la Ville de Pirae

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close