Treize nouveaux diplômés du Brevet professionnel polynésien d’éducateur, mention « va’a »

 

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, a participé, jeudi en fin de journée, à une cérémonie de remise des diplômes du brevet professionnel polynésien d’éducateur sportif, mention « va’a ».

Considérant le développement de la pratique du va’a en Polynésie française et l’absence de diplôme professionnel délivré par l’Etat pour l’encadrement de l’activité, le ministère chargé des sports a en effet décidé de créer une certification professionnelle polynésienne, comme cela a été le cas en 1997 avec la création du brevet polynésien de guide de randonnée pédestre.

Cette mission a été confiée à la Direction de la jeunesse et des sports, sous l’égide d’un comité de pilotage réunissant, notamment, des représentants de la Fédération tahitienne de va’a, des communes, de l’Education et d’éducateurs dans cette activité. Ainsi, l’Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française (I.J.S.P.F.) a été chargé de mettre en œuvre la 1ère formation expérimentale. Programmée de septembre 2011 à mai 2012, soit durant huit mois, à Tahiti, la formation était organisée à temps plein et en alternance, entre le centre de formation, à Pirae, et un stage pratique au sein de structures proposant l’activité, telles que les bases nautiques communales ou « fare va’a ».

Les contenus, répartis en six modules de formation, ont porté sur la gestion de projet et la communication, la connaissance et la gestion des publics, la sécurité, la réglementation, l’entretien du matériel, la pédagogie et les techniques d’animation, la méthodologie de l’entrainement, l’optimisation de la performance, le réglage du matériel et l’approche sociologique et historique de l’activité.

Les compétences des stagiaires, demandeurs d’emploi et salariés, ont été évaluées durant la formation au cours de cinq épreuves. La formation a mobilisé pas moins d’une quarantaine de personnes, au titre de formateurs, responsables des structures, tuteurs en entreprise, membres du jury et évaluateurs.

La délivrance du diplôme a finalement été retardée par la nécessité, compte tenu de l’évolution en parallèle des diplômes délivrés par l’État, de conduire une réflexion approfondie sur la conception d’un cadre général propre au métier d’éducateur sportif en Polynésie française. Au final, il a été décidé de créer, un diplôme unique, le brevet professionnel polynésien d’éducateur sportif ou B.P.P.E.S., qui se décline en mentions par discipline sportive.

Le B.P.P.E.S. confère à son titulaire « l’aptitude et la qualification générale à encadrer, en autonomie, auprès de tout public, une activité professionnelle à finalité éducative, dans le domaine des activités physiques et sportives ». Les treize stagiaires ayant réussi la formation « va’a » ont ainsi pu recevoir officiellement, jeudi, leur diplôme.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Treize nouveaux diplômés du Brevet professionnel polynésien d’éducateur, mention « va’a »

  • 21 mars 2017 à 17 h 20 min
    Permalink

    Pourquoi est-ce que le Président de Fédération Tahitienne de Va’a n’est pas au premier rang, près de la ministre des sports … il n’est important ???
    Un minimum d’égard !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close