Trente graffeurs retenus pour le festival Ono’u, du 4 au 9 mai

Programmé du 4 au 9 mai 2015, le festival Ono’u fera de nouveau venir à Tahiti une sélection des meilleurs artistes mondiaux pour des performances « street art » de haut niveau international.

Tout Papeete a encore en mémoire les performances grandioses des street artistes invités l’an dernier. Dans le cadre du festival, les battles du concours de graffiti promettent d’être différents de l’an passé avec plus d’artistes et plus de performances.

Le concours international de graffiti Ono’u s’est positionné, dès l’année de sa création, comme l’un des plus importants concours d’art graffiti du monde, si ce n’est le plus important.

Créé en mai 2014 à Papeete par une jeune tahitienne, Sarah Roopinia (la fondatrice du festival Ono’u), le concours 2015 qui aura lieu à Papeete promet d’être particulièrement spectaculaire. En effet, ce sont vingt-cinq artistes internationaux qui viennent d’être sélectionnés parmi cent quarante dossiers de candidatures reçus du monde entier. Pour que Tahiti soit représenté lors du concours 2015, les organisateurs ont réservé cinq places aux graffeurs du fenua, ce qui porte donc à trente le nombre d’artistes qui seront en compétition à Papeete.

Onou bisLes artistes retenus: ABUZ (Tahiti), BERST (NZ), BOOGIE (Suisse), CHEMIS (Republique Tchèque),CHER1 (Tahiti), DATER127 (Allemagne), DVATE (Australie), GENT48 (Angleterre), GIMIKS BORN (Australie), GOREY (France), HOST18 (USA), INKIE (Angleterre), JIM VISION (Angleterre), JOHN KAYE (Australie), JOPS (Tahiti), KATUN (Malaysie), MAST (USA), MIEDO12 (Espagne), MR CENZ (Angleterre), NILKO (France), PHAT1 (NZ), POITI (Tahiti), RATH UPS COD (USA), SABEK (Espagne), SAJME (Tahiti), SCAF (France), SCRED (France), SIRUM1 (Australie), SPACE (Suède), STAE2 (USA)

Découvrez-les en images sur le site internet du festival ONO’U: http://tahitifestivalgraffiti.com/
Le Comité d’organisation a prévu cette année plus d’artistes et plus d’épreuves artistiques qu’en 2014. Les « battles » s’étaleront sur cinq jours. Une journée sera consacrée au lettrage. Une autre journée au décor/perso. Deux autres à un mur réalisé par équipe d’artistes. A l’issue de ces épreuves de qualifications, les dix meilleurs artistes du concours seront retenus pour réaliser une journée de performance libre et les lauréats se verront remettre les prix le 9 mai au soir.

Après avoir sélectionné les dix finalistes, le jury Ono’u désignera lors de la finale du 9 mai les 3 gagnants de l’édition 2015.

Des prix importants leur seront remis:

  • 10 000 USD pour le grand gagnant
  • 5 000 USD pour le deuxième prix
  • 2 500 USD pour le troisième prix

Un prix spécial « Club Tiare » remis par Air Tahiti Nui est également prévu pour le meilleur artiste polynésien. L’an dernier les trois gagnants internationaux avaient été MAST (USA), BERST (NZ) et KALOUF (FR). ABUZ avait gagné le prix de l’artiste polynésien. Mast, Berst et Abuz seront de nouveau dans la compétition 2015!

Le jury sera présidé par la grande photographe-reporter de New-York City, Martha Cooper, personnalité emblématique des cultures urbaines et du graffiti, auteur du très célèbre ouvrage « Subway Art ».

A l’issue des trois épreuves de qualification, ils désigneront les dix finalistes, puis lors de la finale les trois lauréats internationaux et le lauréat tahitien.

Le festival Ono’u 2015, c’est aussi la poursuite du magnifique parcours d’art urbain commencé en 2014. Parallèlement au concours Ono’u 2015, le comité directeur du festival a invité comme l’an dernier, un groupe d’artistes prestigieux pour réaliser des fresques murales géantes au centre de Papeete. Ces artistes, dont certains sont de véritables légendes vivantes du street art et du graffiti mondial, s’attaqueront aux plus grands murs de la capitale pour en faire des œuvres d’art majestueuses.

Sarah Roopinia et les membres du comité d’organisation du 2ème festival international du graffiti à Tahiti ont sélectionné ces artistes dans le top 50 mondial des artistes urbains contemporains, avec notamment la venue de ASKEW (NZ), DALeast (CH), FAITH47 (SA), KOBRA (BR), POSE (USA), ROA (BEL), SETH (FR), SOFLES (AUS)…

En un an d’existence, le festival Ono’u est devenu au mois de mai un rendez-vous incontournable de l’art urbain contemporain dans la région Pacifique.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close