Trente mois de prison pour 200 gr d’ice: pas cher payé !

Un couple d’une trentaine d’années a été jugé au tribunal de Papeete, jeudi, en comparution immédiate, pour importation de 200 grammes d’ice. Que faut-il en penser…

 

Premier constat: ce petit trafic illicite, principalement entre Papeete et la côte ouest des Etats-Unis, tend à se banaliser. Certains devant croire que nos frontières sont de véritables passoires et que nos douaniers n’y verraient que du feu. Bien mal leur en a pris…

C’est également l’un des aspects les plus sombres de notre société de consommation qui fait désormais la part belle à l’argent facile. Loin de ceux qui triment sur les chantiers ou dans les bureaux 8 heures par jour, eux osent défier les lois de la République pour espérer toucher le jackpot. Quitte à prendre tous les risques…

Mais ils ne sont que de petits maillons, des prolos de la drogue dure, sûrs de pouvoir écouler leurs marchandises parmi les couches aisées de notre population. Car, il faut dire les choses comme elles sont: toutes ces saisies sont bien la preuve qu’il existe à Tahiti, dans les beaux quartiers et les milieux huppés, un marché où drogue et parties fines vont de paire. A l’époque du CEP, le champagne coulait à flot; désormais, c’est la poudre ou les pilules qui sont à la mode.

Quel exemple surtout pour la jeunesse polynésienne, à commencer par les deux enfants du couple qui revenait de vacances à Los Angeles !? Tous les arguments fournis à la barre, comme l’absence de revenus pour vivre, ne suffiront pas à expliquer pourquoi, au nom de l’argent-roi, ces empoisonneurs des temps modernes auraient le droit de s’enrichir sur la santé des autres. Car c’est bien de cela dont il s’agit.

Alors, oui, trente mois de prison pour 200 grammes d’ice, ce n’est vraiment pas cher payé!  Quant à l’amende, d’un montant de 20 millions de francs pacifique, que le passeur devra s’acquitter auprès des Douanes, compte tenu de sa situation professionnelle, il lui faudra pas mal d’années avant d’éponger l’ardoise. Aussi, tout au plus, est-elle dissuasive pour celles et ceux qui, demain, voudraient tenter l’aventure…

Photo d’archives

 

Télécharger l'article en PDF

3 pensées sur “Trente mois de prison pour 200 gr d’ice: pas cher payé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close