« Trou d’air » dans les exportations locales en avril 2016

En avril 2016, la valeur des exportations de produits locaux a chuté de 46,4%, rapporte l’Institut de la statistique (ISPF) dans son dernier bulletin mensuel.

Durant cette période, la vente de poisson, vanille, monoï mais surtout de produits perliers n’a rapporté que 734,7 millions de Fcfp à la Polynésie contre 1,370 milliard de Fcfp un an auparavant. Le « trou d’air » est particulièrement sensible dans le secteur perlicole. Mais à l’exception de l’huile de coprah, le « made in Tahiti » n’a pas eu beaucoup de succès.

En cumul, depuis le début de l’année, les exportations locales progressent de 2% seulement pour s’afficher à 3,713 milliards de Fcfp.

Même tendance au niveau des importations civiles qui reculent de 2,5 milliards Fcfp (-16,6%) d’un mois sur l’autre (2016/2015). Principalement, il faut bien reconnaître, du fait d’un allègement de la facture pétrolière consécutive à la chute des produits pétroliers.

En avril 2016, la Polynésie n’a importé que 787, 3 millions de produits pétroliers divers contre 2,245 milliards en avril 2015. En cumul, depuis le 1er janvier, le montant des importations civiles s’établit à 48,323 milliards de Fcfp, en baisse de 2,7% par rapport à 2015.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close