Tueurs nés : des djihadistes au pilote de German Wings, comment l’Occident s’est transformé en machine à produire des “petits cons” ultra dangereux

Souvent assimilés à des « fous », dont les actes seraient « absurdes », nombreux sont les auteurs d’attentats à en réalité chercher à combler un vide… Que la société occidentale peine à proposer. L’islamisme radical, peut alors en constituer une alternative simpliste mais satisfaisante.

Atlantico : Abdelhamid Abaaoud le cerveau des attentats du 13 novembre, qualifié de « petit con » par un ex camarade de classe ; Brahim Abdeslam, impliqué dans les fusillades dans le Xème arrondissement, qualifié de « chômeur » et de « looser » par sa femme ; Hasna Ait Boulahcen qui s’est fait exploser pendant l’intervention du Raid connue plutôt comme une « fêtarde »… Qu’est-ce que ces éléments peuvent nous dire du profil psycho-sociologique des terroristes djihadistes ?

Farhad Khosrokhavar : il faut quand même aussi dire que beaucoup d’entre-eux sont tout simplement attardés, ou sans éducation. Ils peuvent avoir du mal à s’adapter à une société où le politique ne remplit plus sa fonction. Il s’agit évidemment aussi de personnes qui ressentent un malaise à l’égard de la représentation politique, considérant alors qu’il n’y a plus d’alternative, et que les différences entre la droite et la gauche s’estompent. Ces personnes auraient sans doute eu une fascination pour le communisme au siècle dernier. Paradoxalement, ils ressentent un peu ce qu’incarne Michel Houellebecq, c’est-à-dire que notre civilisation a perdu de son attrait, qu’elle ne répond plus à nos besoins élémentaires. Il y a un ensemble de conditions qui favorisent ce besoin d’un autre cadre identitaire, de s’approprier une pensée telle que celle des terroristes islamistes. Car en soutenir le mode d’action, même à demi-mot, revient à être sensible à leurs causes. Depuis qu’il n’y a plus de transmission du lien social, de service militaire obligatoire par exemple. La famille recomposée a eu (…) lire la suite sur Atlantico

Lire la suite : Tueurs nés : des djihadistes au pilote de German Wings, comment l’Occident s’est transformé en machine à produire des “petits cons” ultra dangereux
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close