Tupaï ou la preuve d’un « immense gâchis »

Le président Fritch, accompagné du ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, du maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, et du président de Tian Rui, monsieur Wang Chen, s’est rendu, samedi, sur l’atoll de Tupai.

Ce déplacement avait un double but pour le président : montrer l’atoll à monsieur Wang Chen et constater l’état du site et des installations qui s’y trouvent.

L’atoll de Tupai, en forme de cœur, est gardienné en permanence par trois agents de sécurité de la présidence. Le site de Tupai demeure un site exceptionnel, d’une beauté qui a très appréciée par monsieur Wang Chen, lequel possède lui-même possède des hôtels 5 étoiles à Shanghai et dans d’autres pays. C’est donc en visiteur averti, avec un œil avisé, que monsieur Wang Chen a pu découvrir l’atoll de Tupai.

Par ailleurs, c’était aussi l’occasion pour le président de revoir les installations, maisons, bungalows, decks, ponton, construits sur cet atoll pour l’accueil de certaines personnalités. Le président n’a pu que constater l’immense gâchis que représentent aujourd’hui ces ruines des bungalows, du deck, des parties communes ou encore des locaux techniques.

Le spectacle visuel est désolant et ne peut que pousser à déconstruire les installations en ruine et à évacuer ces déchets.

Communiqué de la Présidence.

 

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Tupaï ou la preuve d’un « immense gâchis »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close