Un an après, l’organigramme de Fillon éclaté façon puzzle – Tahitinews

Un an après, l’organigramme de Fillon éclaté façon puzzle

Il y a un an, le Canard enchaîné titrait en Une « Les 600 000 euros gagnés par Penelope qui empoisonnent Fillon ».

Ce missile allait provoquer progressivement le délitement de l’équipe de campagne du candidat LR jusqu’à sa défaite. Quand l’article de l’hebdomadaire satirique paraît, l’équipe de campagne était pourtant enfin sur pied.

Après une primaire tendue, la présentation de l’organigramme de campagne, à la fin de l’année 2016, sonnait le « rassemblement » tant attendu de la droite et du centre. Y figuraient près de quatre-vingt noms. Un an après, s’y replonger donne une vision panoramique des décombres de cette famille politique. « C’est un bel exemple de ne pas laisser pierre sur pierre », glisse l’un des cadres de cette campagne. Visite des ruines encore fumantes.

Sans même prendre en considération les centristes, L’Express a repéré pas moins de dix-huit personnes dans cet organigramme, toujours actives politiquement mais qui se sont éloignés de LR. Evidemment, le cas d’Édouard Philippe est éloquent. Le nom de l’actuel Premier ministre apparaissait dans un conseil stratégique pléthorique aux côtés de Gerald Darmanin, ministre en marche de l’Action et des Comptes publics d’Emmanuel Macron et de Thierry Solère, également porte-parole de la campagne et désormais député LREM. Il y avait aussi Jean-Pierre Raffarin qui, après avoir renoncé à son mandat de sénateur, vient d’accepter une mission de soutien des entreprises françaises en Chine que lui a confiée le président de la République ; de Dominique Bussereau qui a annoncé qu’il se mettait « en congé » de LR ou encore de l’eurodéputé Alain Lamassoure qui a quitté LR en octobre.

Un directeur de campagne qui n’a même pas voté Fillon

Emblématique également, la « direction de campagne » de François Fillon où figuraient trois noms: le directeur de campagne Patrick Stefanini qui estimait fin décembre que la droite a « beaucoup à apprendre » d’Emmanuel Macron.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close