Un attentat calqué sur Paris déjoué à New York en 2016

L’attaque, planifiée par deux hommes de 19 ans, a pu être empêchée grâce à un agent du FBI qui s’est immiscé dans leurs échanges via smartphones.

Un attentat djihadiste visant Times Square et le métro new-yorkais, sur le modèle des attentats de Paris et de Bruxelles. C’est l’attaque que le procureur de New York a révélé, vendredi, avoir déjoué à l’été 2016, grâce à l’intervention d’un agent infiltré du FBI.

L’attentat avait été planifié par deux hommes de 19 ans, un Canadien nommé Abdulrahman El Bahnasawy, et un Américain résidant au Pakistan, Talha Haroon. Il devait se dérouler « durant le ramadan », entre début juin et début juillet 2016, selon un communiqué du procureur de Manhattan.

Mais un agent de la police fédérale, se présentant comme un adepte du groupe État islamique (EI), s’est immiscé dans leurs échanges via smartphones et a suivi leurs préparatifs: de l’achat d’explosifs de type TATP – favori des djihadistes – au Canada par El Bahnasawy jusqu’à son arrivée aux États-Unis en mai 2016, en passant par l’identification de lignes de métro à cibler, selon ce communiqué.

Le métro, « cible parfaite »

Dans ses échanges avec l’agent du FBI, le Canadien aurait affirmé vouloir « tuer beaucoup de monde » et attaquer aussi des concerts: « On entre avec nos armes à la main, c’est comme ça que les types de Paris ont fait », aurait-il dit, en allusion aux attentats de Paris de novembre 2015, selon le procureur.

Talha Haroon aurait prévu d’arriver aux États-Unis au dernier moment pour aider à perpétrer les attentats. Dans ses échanges avec l’agent, il aurait qualifié le métro de « cible parfaite » et aurait affirmé vouloir « tuer le plus de passagers possibles », comme lors des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. Il aurait aussi évoqué la possibilité d' »encercler Times Square » et de tuer « des milliers de personnes ».

LIRE AUSSI >> New York: un homme soupçonné de projeter un attentat inspiré de celui de Nice

El Bahnasawy a été arrêté par le FBI le 21 mai 2016 à Cranford (New Jersey), à 30 km au sud-ouest de New York. Il a plaidé coupable en octobre de cette année-là de sept chefs d’accusation, dont trois – conspirations pour util…Lire la suite sur L’Express.fr

Un attentat calqué sur Paris déjoué à New York en 2016

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close