Un internat api à Rangiroa et de l’apiculture en projet pour Tikehau

Le président Edouard Fritch, accompagné des ministres de l’Education Nicole Sanquer-Fareata, de l’Agriculture, Frédéric Riveta, de l’Equipement, Albert Solia, et de la sénatrice Lana Tetuanui, a procédé, vendredi, à l’inauguration de l’internat de Tiputa, sur l’atoll de Rangiroa, et ce en présence du maire de l’île, Teina Maraeura.

« Le développement des archipels et l’égalité entre les territoires sont des axes forts de la politique menée par le gouvernement que j’ai l’honneur de présider. Si l’aspect économique est important, le bien-être des populations qui vivent dans nos archipels est également une de nos préoccupations majeures. La ministre de l’Education et moi-même sommes extrêmement attachés au fait qu’il est important de favoriser un climat scolaire propice aux apprentissages pour nos enfants des Tuamotu », a indiqué le président.Rangi 2

La construction de cet internat, d’un coût total de 265 millions Fcfp, a été financée conjointement par le Pays (96 millions Fcfp) et par l’Etat (169 millions Fcfp). La Polynésie française compte vingt-trois internats dans ses structures scolaires publiques et privées, et 12% des élèves du second degré sont scolarisés « hors noyau familial ». Plus de 3 000 élèves sont scolarisés dans ces vingt-trois internats.

Rangi 1

Bétonnage de la route d’Avatoru

Le collège situé à Avatoru n’a, pour sa part, pas connu de rénovation depuis de nombreuses années. Le gouvernement, sous l’impulsion de la ministre de l’Education, entend mettre en place un plan pluriannuel d’investissement en matière de constructions scolaires et, dans celui-ci, le collège d’Avatoru ne sera pas oublié, a en outre souligné le Président.

A Rangiroa, la délégation gouvernementale a également inauguré une importante portion de route à Avatoru, dont le bétonnage vient juste d’être effectué. La réfection de cette route, dont le revêtement était fortement dégradé, a été réalisée dans le cadre du 3ème instrument financier, pour un montant de 70 millions Fcfp, avec un financement de l’Etat et du Pays, sur une longueur totale d’environ 1 500 m.

La première tranche des travaux, sur le mois de décembre 2014, a permis le recrutement de 14 CDD. La seconde tranche, débutée le 4 mai dernier jusqu’au mois d’août, a donné lieu à un nouveau recrutement de 16 CDD.

Lors de cette mission aux Tuamotu, la délégation gouvernementale s’est, par ailleurs, rendue, jeudi, à Tikehau et Mataiva. Sur l’atoll de Tikehau, aux côtés du ministre de l’Agriculture, le président a insisté sur l’importance d’une diversification de l’activité économique de l’île, l’apiculture pouvant par exemple offrir de nouvelles perspectives de développement.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close