Un laboratoire de sécurité biologique « sur-mesure » pour Malardé

La Polynésie française investit la bagatelle de 100 millions de Fcfp dans un laboratoire de confinement de niveau de sécurité biologique 3. Et ce n’est pas du luxe…, assurent les responsables de la Santé.

L’annonce avait été faite officiellement le 15 octobre dernier par le ministre en devenir de la Santé, Patrick Howell.

Elle s’était concrétisée, quelques semaines plus tard, avec une inscription de 100 millions de Fcfp au collectif n°4 du budget de la Polynésie française adopté à l’assemblée de la Polynésie française.

Cet équipement de haute technologie qui sera installé à l’Institut Louis Malardé, aura pour fonction de « maîtriser le risque pour les personnes travaillant sur des échantillons suspects ou contaminés d’origine humaine ou vétérinaire ». Il occupera une place majeure dans la veille sanitaire, l’alerte épidémiologique et la recherche biomédicale dans le Pacifique sud.

En clair, il s’agit d’être en mesure de détecter plus rapidement la présence dans nos îles d’un nouveau virus (de type Sras, Ebola etc) dont la virulence fait courir d’énormes risques aux populations.

Dés lors, la Polynésie française ne sera plus obligée d’expédier les échantillons en métropole, d’où un diagnostic plus rapide pour une meilleure réactivité sanitaire.

Selon nos informations, ce laboratoire ne sera pas mis en service avant la fin du premier semestre 2015. Et pour cause, il s’agit là d’un outil taillé sur mesure, en dehors du territoire, à partir des recommandations fournies par l’institut Malardé.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close