Un nouveau Lycée d’enseignement agricole privé à Taravao – Tahitinews

Un nouveau Lycée d’enseignement agricole privé à Taravao

Le ministre du Développement des ressources primaires, Tearii Alpha, accompagné du directeur général de l’enseignement protestant, Thierry Temauri, du président du conseil d’administration de l’Eglise protestante, Roger Marama, de la directrice de l’enseignement catholique, Moea Chaumeil, a annoncé l’ouverture du Lycée d’enseignement agricole privé (LEAP) de Taravao ainsi que l’évolution des formations agricoles au Centre catholique d’éducation au développement (CED) des Marquises.

Le directeur de la direction de l’agriculture, Philippe Couraud et la secrétaire générale de la Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire, Heipua Maitere-Firuu, étaient également présents lors de cette présentation.

Un nouveau lycée agricole, deux nouvelles formations

En effet, pour la rentrée 2018, un nouveau Lycée d’enseignement agricole privé (LEAP) ouvrira ses portes à Taravao dans les anciens bâtiments de l’internat de la commune de Taravao. Ces derniers, datant de 1979 et fermés depuis 2009, viennent d’être rénovés pour un coût avoisinant les 400 millions Fcfp afin d’y accueillir le LEAP.

L’établissement proposera, une 2ndeprofessionnelle, Alimentation Bio Industries Laboratoire et une 2ndeprofessionnelle, Productions Animales spécialité Aquaculture. Ces deux classes pourront accueillir, chacune, 16 élèves pour la rentrée prochaine. Progressivement, un niveau 1èrepour ces mêmes filières sera proposé à la rentrée 2019,ainsi qu’une Terminale Bac Pro, afin de permettre aux élèves de finaliser leur formation.

Les domaines relatifs à la transformation et à l’aquaculture sont actuellement en forte expansion, ce qui justifie le lancement de ces formations, dans l’objectif notamment de structurer ces deux secteurs d’activité.

Un élève titulaire d’un Bac Pro Bio industries de Transformation, pourra, à terme, prétendre à un poste de conducteur de ligne dans les industries pharmaceutiques,cosmétiques et agroalimentaires. Selon la taille de l’entreprise, il pourra occuper des emplois de conducteur de production ou de technicien de fabrication.

Enfin, un élève titulaire du Bac Pro Productions aquacoles pourra prétendre à un poste de pisciculteur, de responsable/ chef d’exploitation aquacole, d’ouvrier qualifié de la pisciculture, de chef d’équipe, ou de responsable d’atelier de transformation. Ainsi, ces filières complèteront la carte des formations agricoles déjà proposées en Polynésie et offriront de nouvelles voies de formation et de développement adaptées au marché de l’emploi.

La mise en place de ces deux formations nécessitera la création de 12 postes d’enseignants établis sur une période de trois ans, à raison de quatre postes par an. Ces postes seront financés par des moyens alloués par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation du gouvernement central ainsi que par le Conseil National de l’enseignement agricole privé (CNEAP).

A la rentrée 2018, le LEAP de Taravao comptera cinq classes rénovées et équipées, une halle technologique en agroalimentaire, un service de restauration et d’hébergement permettant de proposer un internat permanent au sein de l’établissement. Il est également prévu une remise à niveau aux élèves issus, par exemple, d’un CJA. A la rentrée 2019, un atelier Productions Aquacoles sera, par ailleurs, opérationnel.

Plus tard, la carte des formations du LEAP évoluera aussi vers les métiers de la mer afin de s’adapter aux besoins de ce secteur.

Evolution des formations au CED des Marquises

Le lycée professionnel privé de Saint-Joseph propose, sur trois ans, de fermer sa filière Bac Pro Services aux personnes et aux territoires et de la remplacer par le Bac Professionnel Accompagnement, soins et services aux personnes.

Les moyens libérés pourraient être utilisés par le CED de Nuku Hiva, sur les trois prochaines années par l’ouverture de classes supplémentaires :

  • Rentrée 2018 : ouverture d’une classe de 4èmed’enseignement agricole

  • Rentrée 2019 : ouverture d’une classe de 3èmeet d’un CAPA1 ARC (Agriculture des régions chaudes)

  • Rentrée 2020 : ouverture d’une classe de CAPA2 ARC

Dès 2020, le CED des Marquises proposerait une carte de formation à sept classes (de la 4èmeau Bac Pro) et pourrait devenir un lycée agricole à part entière à partir de 2021, en remplacement du CED de Taiohae.

Le CED accueille déjà en internat près de 60 élèves venant des îles de la Polynésie. Des travaux pour accueillir plus d’élèves en internat seront prochainement envisagés.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close