Un peu de réconfort pour les malades et leurs familles

 

Le président Edouard Fritch a assisté, samedi matin, à la cérémonie d’inauguration de la chapelle œcuménique du Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF) – Te Aroha, à Pirae.

A ses côtés, figuraient le ministre des Solidarités et de la Santé, Jacques Raynal, d’autres membres du gouvernement ainsi que des représentants des confessions religieuses.

Ce lieu de receuillement s’adresse à l’ensemble des fidèles des différentes confessions et communauté religieuses qui se rendent à l’hôpital pour des soins ou pour rendre visite à un proche, mais également aux membres du personnel du CHPF. La chapelle, qui peut accueillir cinquante-cinq personnes, est implantée au milieu d’un espace végétalisé et minéralisé.

La construction a été lancée en décembre dernier par le gouvernement, sur fonds propres, pour un montant de 110 millions Fcfp.

Le président exprimé sa satisfaction quant à la réalisation de la chapelle – Te Aroha, qui permettra aux familles, patients et personnels de se recueillir et de trouver du réconfort, et ce dès ces fêtes de fin d’année.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close