Un projet d’éoliennes sur un champ de bataille au Pas-de-Calais

Un projet écologique qui provoque une vive inquiétude. L’Australie a annoncé mercredi 8 novembre qu’elle allait demander des clarifications à la France au sujet d’un projet d’éoliennes sur un champ de bataille où des milliers d’Australiens ont péri en 1917.

Cette annonce est intervenue au lendemain de la diffusion d’un reportage de la chaîne Sky News faisant état d’un projet du groupe Engie Green d’ériger plusieurs éoliennes entre les villages de Bullecourt et Riencourt dans le Pas-de-Calais, dans le nord de la France.

C’est dans ce secteur que plusieurs divisions britannique et australiennes avaient tenté en avril et mai 1917 de briser la ligne allemande Hindenburg, entre Arras et Soissons. Environ 10 000 soldats volontaires australiens avaient été tués ou blessés lors de cet assaut. Jusqu’à aujourd’hui, des Australiens se rendent régulièrement à Bullecourt pour rendre hommage à leurs morts.

L’intégrité des dépouilles menacée ?

Le ministre australien des Anciens combattants a indiqué qu’il contacterait Paris au sujet du projet d’éoliennes, qui inquiète certains descendants de soldats australiens car toutes les dépouilles n’ont pas été retirées du champ de bataille.

Sky News explique que les activités agricoles actuellement menées sur le site du champ de bataille ne dérangent pas les associations de descendants de victimes en ce qu’elles restent superficielles. Mais la chaîne observe que l’érection d’éoliennes impliquerait de creuser la terre beaucoup plus profondément. Et potentiellement menacer l’intégrité des dépouilles encore présentes sur les lieux.

 

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close