Un second câble sous-marin mis en oeuvre « courant 2017 »

 

En marge du 47ème Forum des îles du Pacifique, à Pohnpei, aux Etats fédérés de Micronésie, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est entretenu, avec le ministre des Affaires étrangères néo-zélandais, Murray McCully.

L’entretien a porté essentiellement sur l’avancement du projet de câble sous-marin, déjà évoqué lors d’une réunion à Auckland, en février dernier. Celui-ci devrait concerner les îles Cook, Niue et Tokelau, et permettre aussi à la Polynésie française de sécuriser notamment ses liaisons internet.

Le montant de l’opération est estimé à environ 6 milliards Fcfp, la contribution des différentes entités oeuvrant dans ce projet, Pays et OPT (Office des Postes et télécommunications), côté Polynésie française, et le mode de financement, fonds propres ou emprunt, devant encore être finalisé, a indiqué le président Fritch à l’issue de l’entretien.

Une fois que ces aspects auront été réglés, il est prévu que l’opération puisse être mise en œuvre dans le courant de l’année prochaine.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close