Un total de 520 pieds de pakalolo découverts à Taputapuatea

Depuis le début de l’année 2015, les militaires de la brigade de gendarmerie de Raiatea et les « mutoï » de la police municipale de Taputapuatea travaillent en étroite collaboration pour lutter efficacement contre la culture de pieds de cannabis, localement appelé pakalolo.

Ce jour, jeudi 4 juin, et pour la troisième fois en quelques jours, une équipe composée de quatre gendarmes de la brigade de Raivavae et quatre mutoï de la police municipale de Taputapuatea, sous la direction de l’adjudant Lau, adjoint au commandant de brigade, ont procédé à un service de recherche de plantations à ciel ouvert de pakalolo, communément appelé « nomadisation » à Faaroa, commune de Taputapuatea.

Au cours de ce service, les enquêteurs ont découvert 190 plants de cannabis à proximité d’un abri. Les investigations et les indices découverts sur les lieux ont permis de rapidement confondre le propriétaire qui a été convoqué pour être entendu sur les faits qui lui sont reprochés.

En trois opérations successives, ce sont quelques 520 pieds de cannabis qui ont été découverts puis arrachés et incinérés par les forces de l’ordre sur la commune de Taputapuatea.

Télécharger l'article en PDF

11 pensées sur “Un total de 520 pieds de pakalolo découverts à Taputapuatea

  • 5 juin 2015 à 4 h 21 min
    Permalink

    Ben voyons!!! C’est tout!!!! Et après!!!! Y en aura encore plus!!!! Et ensuite plus place en prison!! Mais encore ça va repousser… Ras le bollllll…. Paniquez!

    Répondre
  • 5 juin 2015 à 4 h 54 min
    Permalink

    Mais legalisez moi ça bande de con.. vous préférez vous tourner vers le paka, et ICE,COC, qui font plus de dégât est qui tourne déjà au FENUA… Pppfff

    Répondre
  • 5 juin 2015 à 20 h 20 min
    Permalink

    Quel gâchis, allez traquer les voleurs, les vendeurs d’ice. Les morts sur la route sont plutôt causés par l’alcool et la vitesse. Laisser un peu les « tanu bonbon » en paix, ils ne font de mal à personne. Et vous croyez que si vs détruisez leur gagne-pain, ils resteront sans rien faire, pfff on s’étonne après pourquoi y a autant de voleurs.

    Répondre
  • 5 juin 2015 à 20 h 36 min
    Permalink

    Hahaha tera choix si ont donner du travail a tous le monde .pas que a ce qui ont un joli nom de familles et qui ont plus sont des enfants a papa!!!tera hoaia te hopearaa..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close