Un vol Nouméa-Paris à 350 000 euros qui fait polémique

« On vient d’encadrer les frais de mandat des députés (…), il faut encadrer les frais de déplacement des membres du gouvernement puisqu’il y a des dérapages », a lancé, mardi 19 décembre sur franceinfo, Jean-Christophe Picard.

Pour le président de l’association de lutte anticorruption Anticor, l’avion d’un loueur privé affrété par Matignon pour 350 000 euros afin de permettre à Édouard Philippe de rentrer plus vite de Nouvelle-Calédonie « est une mauvaise utilisation de l’argent public ».

« Ce n’est pas le premier. On se rappelle de Manuel Valls, de Christian Estrosi, a évoqué Jean-Christophe Picard C’est comme ça qu’on retrouvera la confiance entre les électeurs et les élus. Ce n’est pas en déclarant des grands principes qu’on piétine ensuite (…). On n’est pas obligés de faire des lois pour réglementer ça, mais au moins des règles internes. » Dans une circulaire de mai 2007, signée par Edouard Philippe, il était demandé « aux membres du gouvernement d’être exemplaires et sobres. Il y avait de bons principes posés, mais on voit bien qu’on ne les respecte pas ».

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close