Unanimité autour de la convention RSPf

L’assemblée de la Polynésie française a adopté, à l’unanimité, la délibération approuvant la convention relative à l’attribution par l’Etat d’une dotation annuelle de 12 millions d’euros sur le triennal budgétaire 2015, 2016 et 2017 destinée au régime de solidarité territorial.

Au terme de longues discussions, les représentants de la majorité comme de l’opposition ont donc finalement adhéré à la copie gouvernementale pour le versement des 1,4 milliard de Fcfp par an.

Le sujet a donné lieu à des échanges tendus entre le président Fritch et une partie de sa propre majorité, cette dernière faisant un blocage sur des garanties apportées par le Pays.

Le ministre des Solidarités, Patrick Howell, s’est même payé le luxe de recadrer le document par voie d’amendements avec le soutien de l’opposition A Tia Porinetia et UPLD..

Le chef de l’exécutif local, d’abord très conciliant, a même fini par perdre patience face à l’intransigeance de certains élus orange. Et de prévenir en milieu de matinée: « Je veux bien me battre mais il y a des limites! »

En réalité, les représentants du Tahoeraa, fidèles à la ligne de Gaston Flosse, ont compris qu’ils n’emporteraient pas cette bataille et c’est donc à l’unanimité que l’ensemble de la délibération a été adoptée.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close