Une nouvelle adhésion au groupe Tapura à l’assemblée

Voilà plusieurs mois déjà que l’élu des Tuamotu, Jacques Raioha, était donné partant du Tahoeraa huiraatira pour rejoindre le camp Fritch. C’est fait!

L’information est livrée ce matin par nos confrères de la Dépêche. Elle est confirmée de bonne source.

Ce ralliement permet au groupe Tapura huiraatira de passer de 16 à 17 représentants, soit un total de 25 avec A Ti’a Porinetia.

Il s’inscrit dans une volonté délibérée du chef du gouvernement, Edouard Fritch, de pouvoir disposer d’une majorité (29) avant l’examen du budget de la Polynésie française, courant décembre. Etant entendu que d’autres dossiers majeurs, comme ceux relatifs à la PSG, doivent être transmis prochainement à l’assemblée pour approbation.

D’autres manoeuvres sont en cours dans les allées du pouvoir pour grossir les rangs du Tapura. On parle notamment de faire redescendre deux ministres, Frédéric Riveta (agriculture) et rené Temeharo (Jeunesse et Sports), à Tarahoi, ce qui du même coup, « chasseraient » deux représentants orange, en l’occurrence Fernand Tahiata et Evans Haumani.

Dans un communiqué intitulé « Le 17ème traître a signé », le parti orange a vivement réagi en ces termes: « Et de 17. Ca y est, Edouard Fritch a réussi à faire basculer dans son escarcelle un 17e représentant du groupe Tahoera’a Huiraatira, sans doute trop faible pour résister à la force corruptrice du président Fritch déterminé à constituer sa majorité de 29 élus quel qu’en soit le prix à payer. Jacques Raioha, représentant des Tuamotu et gendre de Michel Yip, a signé vendredi soir son adhésion au Tapura, foulant aux pieds le communiqué qu’il avait récemment signé pour réaffirmer son indéfectible fidélité au Tahoera’a Huiraatira ».

(…)

« Quel sera le prochain ou la prochaine à présent ? Les réunions se multiplient à la présidence autour d’Edouard Fritch. Le nom de Louis Frébault est aussi fréquemment avancé. Il pourrait également entrer au gouvernement afin de convaincre son épouse Joëlle Frébault, représentante de l’UPLD, de rejoindre le Tapura », croit savoir le Tahoeraa.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close