Une nouvelle forêt aux portes de Paris – Tahitinews

Une nouvelle forêt aux portes de Paris

 

Gravats, sacs d’amiante, carcasses de voiture… Au total, 10 000 tonnes de dépôts sauvages jonchent la plaine de Pierrelaye-Bessancourt, située dans le Val-d’Oise, à une trentaine de kilomètres de Paris.

Des gens du voyage s’y sont aussi installés de façon illégale. Zone d’épandage des eaux usées de la ville de Paris à la fin du XIXe siècle et pendant presque cent ans, le secteur a vu ses activités maraîchères interdites à l’alimentation humaine en 2000, après la découverte de la pollution des sols aux métaux lourds. C’est dire si la plaine n’invite pas à la flânerie. Et pourtant, elle se prépare à accueillir une forêt luxuriante. Un million d’arbres vont y être plantés sur 1 350 hectares.

« Ce n’est pas tous les jours que cela arrive ! » se réjouit Bernard Tailly, président du syndicat mixte d’aménagement de la plaine de Pierrelaye-Bessancourt qui porte ce projet depuis 2014 (Le Smapp réunit l’Etat, la région, le département, la communauté d’agglomération Val-Parisis et les communes concernées). Dans son bureau de maire de Frépillon, il esquisse de sa voix posée les grandes lignes du verdoyant chantier. Ainsi, de frêles tiges d’une quarantaine de centimètres vont être méticuleusement plantées au rythme de 100 hectares par an pendant dix ans.

Lorsque la forêt, située entre le parc naturel régional du Vexin et l’Oise, au nord, les forêts domaniales de L’Isle-Adam et de Montmorency, à l’est, et, au sud, celle de Saint-Germain-en-Laye et la Seine, aura déployé sa pleine maturité, en 2050, elle sera un maillon essentiel de la « ceinture verte » régionale. Les promeneurs pourront y entrer après avoir garé leur voiture dans l’une des aires de stationnement. A eux ensuite les clairières et les 90 kilomètres de chemins à parcourir à pied, à vélo ou à cheval ! Les centres équestres alentour devraient reprendre du poil de la bête. Et une maison de la forêt pourrait bien voir le jour dans la maison de maître de la Haute-Borne.

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close