Une première aide de 6 millions Fcfp en faveur des populations de Saint-Martin et Saint-Barthélémy

En solidarité avec les habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy durement éprouvés par le passage de l’ouragan Irma, la Polynésie française se mobilise.

Le conseil des ministres vient de décider, d’une part, d’octroyer une somme de 6 millions de Fcfp (50 000 Euros) au bénéfice des sinistrés des deux collectivités d’outre mer, Saint-Barthélémy et Saint-Martin. D’autre part, de missionner la sénatrice Lana Tetuanui à Saint Martin et à Saint Barthélémy pour témoigner de notre solidarité envers nos compatriotes d’outre-mer et pour évaluer les aides que pourrait apporter la Polynésie française.

Le sénateur de Saint-Barthélémy, Michel Magras, était venu en mission parlementaire en Polynésie en mars 2016 pour travailler sur la réforme foncière en Polynésie. C’est un ami de la Polynésie française.

A travers ces deux initiatives, la Polynésie témoigne aux habitants de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, sa solidarité et sa peine face aux ravages considérables causés par le cyclone Irma.

Comme eux, nous sommes des insulaires, à la merci de la brutalité à la fois du vent et de la mer. Comme eux, nous savons ce que veut dire « cataclysme naturel ». Comme eux, nous avons subi des cyclones et au début de cette année, nous avons subi de fortes pluies qui ont provoqué de graves inondations. Nos mémoires sont encore imprégnés de ces déchaînements de la nature et nous savons ce que c’est d’être victimes de catastrophes naturelles.

Dans les Caraïbes, il s’agissait d’un cyclone de plus de 300 km à l’heure, c’est-à-dire d’une force supérieure à ce que les Polynésiens ont pu subir par le passé. Nous sommes donc pleinement sensibilisés et pleinement conscients de la grande détresse et de la panique que peut ressentir une partie de la population face à la dévastation de leur habitat et de leur île. Nous pouvons, par expérience, imaginer ce que nos compatriotes de Saint Martin et de Saint Barthélémy peuvent ressentir en cet instant.

En ces moments de grande difficulté pour ces milliers de familles de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, nos gestes de solidarité, même modestes, sont un réconfort face aux dures épreuves que vivent nos compatriotes des Caraïbes.

Une messe sera dite ce mercredi 13 septembre à 12h à la Cathédrale de Papeete, en mémoire des personnes disparues et en l’honneur des familles sinistrées.

Extrait CM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close