Une rallonge de 600 millions de Fcfp pour les infrastructures et équipements scolaires

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le Haut-commissaire, Lionel Beffre, ont signé, mercredi matin, un avenant à la convention entre l’Etat et la Polynésie française relative à l’éducation, soit un financement complémentaire d’environ 600 millions de Fcfp dont la moitié à « consommer » avant le 31 décembre 2014. 

La convention Etat – Polynésie française, du 4 avril 2007, relative à l’éducation, a pour objet de définir les dispositions contractuelles d’accompagnement de l’Etat pour le développement du système éducatif de la Polynésie française.

Cette convention précise dans son article 21 que « la Polynésie française assure les dépenses de fonctionnement, d’équipement, de construction, de maintenance, de sécurité et de reconstruction des établissements scolaires du second degré » et qu’ « elle reçoit chaque année de l’Etat une participation financière aux dépenses qu’elle assume ».

 Au titre de l’année 2014, l’Etat a souhaité accompagner le Pays dans ses projets d’infrastructures et d’équipements des lycées et collèges. L’avenant signé ce mercredi permettra le financement d’opérations d’infrastructures et d’équipements scolaires à hauteur de 5 millions d’euros (soit 596 658 711 Fcfp), dont environ 3 millions (358 millions Fcfp) pourront être engagés avant la fin de l’année 2014.

2014-10-29 SIGNATURE CONVENTION ETAT-PAYS (6)

Pour ces opérations, le Pays participe à hauteur de 20 % du financement de chacune d’entre elles et prend en charge le coût de la TVA.

Dès la signature de cette convention, pourront être engagés, notamment :

– les travaux de mise en conformité électrique ou de mise aux normes incendie dans plusieurs établissements;

– le renouvellement d’équipements dans les CETAD ;

– le dotation en divers équipements pédagogiques pour les lycées ;

– la fourniture de certains établissements en tablettes tactiles dans le cadre du développement de « l’école numérique ».

Enfin, les études en vue des réhabilitations du CETAD du collège de Ua Pou, de certains bâtiments du collège de Mataura et du lycée Paul Gauguin, seront lancées.

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close