Une subvention de 200 millions Fcfp pour le réseau d’assainissement de Punaauia

Le conseil des ministres, réuni ce mercredi 30 mars, a décidé l’attribution d’une subvention d’investissement en faveur de la SEM Assainissement des Eaux de Tahiti pour la réalisation de travaux urgents.

Le programme d’assainissement collectif des eaux usées de Punaauia, lancé par le Pays en 1996, a été mis en service en 2002, avec la réalisation de la station d’épuration, de l’émissaire de rejet, des principaux réseaux, des postes de refoulement et le raccordement des usagers professionnels.

Une seconde phase de travaux entre 2007 et 2011 a permis la réalisation de réseaux secondaires et le raccordement d’environ 1 000 usagers situés au niveau de la plaine Sud de Punaauia. Une troisième phase de travaux s’est déroulée de 2012 à 2013 et a permis de poursuivre l’extension du réseau et de raccorder 280 usagers.

Le montant global des travaux réalisés s’élève aujourd’hui à plus de 4 milliards Fcfp, financés par le Pays et l’Union Européenne.

A ce jour, le réseau de collecte est implanté du pk 7,1 (Hôtel Intercontinental Beachcomber) au pk 15,5 (Hôtel Le Méridien). Ce sont plus de 5 000 m³ d’eaux usées qui sont collectées et traitées quotidiennement par les ouvrages, contribuant à une amélioration de la qualité des eaux de baignade et de l’environnement au niveau des zones assainies.

Néanmoins, depuis trois ans, de nombreux débordements ont été observés au niveau de la station d’épuration (en particulier en cas de fortes pluies) faute de capacité suffisante de l’émissaire actuel. Il donc est indispensable d’augmenter sa capacité. En outre, une expertise technique réalisée en 2011 a confirmé la nécessité immédiate de redimensionner certains postes de refoulement, afin de pouvoir traiter correctement l’ensemble des usagers raccordés et à venir sur ce secteur. Ce dernier point est très important puisque de nombreuses constructions sont attendues sur la commune, qu’elles soient individuelles ou professionnelles.

L’objet de la présente demande de subvention concerne le financement des travaux urgents suivants :

  • le redimensionnement du poste de refoulement de la zone industrielle de la Punaruu (poste S) pour en augmenter sa capacité ;
  • le redimensionnement de deux postes de refoulement arrivant à saturation (poste H au Lotissement Lotus et poste N à la servitude Manotahi) ;
  • l’augmentation de la capacité de rejet de l’émissaire en mer par la réalisation d’un poste de pompage situé dans l’enceinte de la station d’épuration.

La date de fin desdits travaux est prévue pour le premier trimestre 2017, pour un coût total estimé à 206 687 734 Fcfp HT, dont 200 000 000 Fcfp financés par le biais de la présente subvention.

Communiqué du gouvernement

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close