Une verrue en moins dans la capitale

L’ancien hôtel Royal Papeete, devenu propriété du Pays, sera rasé d’ici la fin de l’année, nous ont assuré les responsables de l’établissement, TNAD.

Au début de l’année 2015, nos confrères de Polynésie 1ère annonçaient la démolition de ce haut lieu des soirées nocturnes polynésiennes. Près de trois ans plus tard, leur voeu devrait être exaucé.

Selon nos informations, l’établissement Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD) vient à peine d’attribuer le marché à une société de la place pour raser cette verrue qui n’est pas digne de la capitale, et en particulier de son front de mer. Le chantier sera achevé d’ici la fin de l’année, nous a t’on assuré.

Parallèlement, l’établissement public du Pays tente de créer les conditions pour attirer un investisseur, même si tout le monde s’accorde à dire que l’affaire n’est pas aisée. D’une part, compte tenu du prix élevé du mètre carré dans cette partie de la capitale, face à la gare des ferry; d’autre part, et surtout, en raison des contraintes architecturales qui imposent notamment la présence de parkings souterrains avec pour conséquence d’alourdir la facture des travaux.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close