Vendin-le-Vieil: après l’agression de trois surveillants, leurs collègues manifestent

 

Après l’agression de trois surveillants pénitentiaires à la prison de Vendin-le-Vieil, leurs collègues débrayent vendredi matin et se rassemblent devant l’établissement pour protester contre le manque de moyens et des décisions de l’administration qu’ils jugent incompréhensibles.

Ce mouvement est d’autant plus symbolique que de nombreux détenus pour terrorisme sont incarcérés dans ce centre pénitentiaire. Les surveillants de Fleury-Mérogis se sont joints à ce ras-le-bol.

Jeudi, un détenu, extrait de sa cellule pour passer un coup de téléphone, s’en est pris à trois surveillants. Avec un couteau de cuisine, il a blessé l’un des gardiens à la tête, l’autre à la carotide et le troisième à la poitrine. Aucun pronostic vital est engagé. Au moment de l’agression, l’homme aurait crié « Allahou akbar ». Le parquet antiterroriste s’est saisi des faits et une enquête a été ouverte pour les faits de « tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste ».

Aile pour détenus radicalisés et violents

Les surveillants pénitentiaires de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, recensent une agression majeure chaque année alors même que cette prison est considérée comme l’une des plus sécurisée de France.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close