Vers une entrée en Bourse de la Française des jeux ?

Le gouvernement compte introduire en Bourse la moitié du capital de la Française des jeux, opération au terme de laquelle l’Etat actuellement majoritaire n’en détiendrait plus qu’un quart.

La Française des jeux, qui détient le monopole des jeux de loterie et à gratter, « devrait ouvrir son capital et changer de statut au plus tard au début de 2019 », écrit l’hebdomadaire, qui cite une source « haut placée ».

La Française des jeux est, avec Aéroports de Paris (ADP) et Engie, le groupe qui fait l’objet des spéculations les plus nombreuses dans les milieux financiers quant aux privatisations possibles dans le cadre du plan de cessions d’actifs annoncé à l’été dernier par le gouvernement. Début avril, le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a confirmé qu’une ouverture du capital de la FDJ était à l’étude.

Une source proche du dossier avait évoqué auprès de l’AFP le principe d’une d’introduction en Bourse ainsi qu’une descente de l’Etat à hauteur de 25 ou 30% du capital, mais avec des droits de vote double, permettant aux pouvoirs publics de garder la main sur le secteur. Selon le JDD, l’Etat, qui détient actuellement 72% de la FDJ, compte bien faire entrer la moitié de son capital en Bourse. Au terme de ce[…]

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close